Richard Limeburner
Océanographe et expert du sauvetage en eaux profondes

Nationalité : américaine

Richard Limeburner travaille actuellement en tant que chercheur spécialiste sur différents projets au département d'océanographie physique de l'Institut océanographique de Woods Hole (États-Unis). Il s'intéresse principalement aux dynamiques des milieux côtiers, comme la circulation générale, la flottabilité et la friction du vent, la rectification maréale, les cycles annuels d'extension de la glace, les mélanges, les trajectoires lagrangiennes (traceurs), la circulation de l'eau sous les glaces de l'Antarctique et le changement climatique.

« Quand on mesure les courants en Antarctique, la précision est essentielle. Le déploiement d'instruments océanographiques dans les eaux polaires glaciales doit être réalisé à la seconde près. Sinon, toute l'expédition est gâchée. »

Biographie :

* Licence en économie de l'Université de Colgate

* Maîtrise en sciences maritimes de l'Université du Massachusetts

* Maîtrise en océanographie physique du Massachusetts Institute of Technology (MIT)

* Auteur / co-auteur de 64 publications scientifiques et rapports techniques de référence

* Participation à 78 croisières scientifiques, dont 22 en tant que chargé de recherches


Principaux projets :

* Mesure des courants lagrangiens à la station Palmer LTER
Entre 2005 et 2007, déploiement de traceurs de surface suivis par satellite afin d'étudier les courants lagrangiens de surface dans la péninsule occidentale antarctique.

* Ancrage ANDRILL à Coulman High en 2010
Ancrage déployé en novembre 2010 pour une durée de 14 mois sur la barrière de Ross en Antarctique, précisément sur le site de Coulman High, à 180 km de la station McMurdo. L'objectif de l'ancrage était de caractériser les courants pour que le programme de forage géologique antarctique (ANDRILL) puisse concevoir et déployer un appareil de carottage du sol en 2012.

* Modélisation de la jungle liquide : interactions biophysiques sur l'île de Canales de Tierra et près de la baie de Bahia Honda au Panama
Un modèle hydrodynamique d'avant-garde, le modèle des volumes finis d'océanologie côtière (FVCOM), sera utilisé pour mieux comprendre les processus hydrodynamiques et leur impact potentiel sur les dynamiques de l'écosystème dans cette région du Panama.

* Traceurs KAUST en mer Rouge
Déploiement de traceurs de surface suivis par satellite en mer Rouge au cours des croisières hydrographiques KAUST pendant trois ans (2008-2010) afin d'étudier les courants lagrangiens de surface en mer Rouge. Les croisières de recherche ont permis de collecter d'importantes données hydrographiques et biologiques sur l'écosystème de la mer Rouge.

* Ancrage au glacier Montt en Patagonie
Les glaces de Patagonie, au sud du Chili et de l'Argentine, sont les plus grandes formations glaciaires de l'hémisphère sud. On pense qu'elles contribuent largement à la montée du niveau de la mer. Cependant, on ne connaît pas précisément la vitesse à laquelle ces glaciers libèrent de l'eau douce dans l'océan. Le glacier Jorge Montt, au sud de la Patagonie, est un excellent cas d'étude d'un glacier de marée se retirant rapidement.

Inscrivez-vous et recevez les dernières actualités de BALL Watch et de ses produits exclusifs.
Homme  Femme 
S’INSCRIRE