Musée

Le Musée Ball dévoile la riche histoire de la Ball Watch Company et illustre de manière vivante l'impact de Webb C. Ball et de Ball Watch aux États-Unis. Nous sommes fiers de présenter cette fabuleuse collection de montres anciennes Ball, de documents historiques et autres reliques de l'héritage de la marque.

Order of Railway Conductor, 1893 Instructions, 1888 Hunter, 1898 Réseau des Grands Lacs, 1891 BLE, 1922 Coupure presse, n°999 Hampden, 1890 Nouvelle taille: 43mm VC, 1890 Titre boursier Conductor Liste des prix Fireman Inspection Télémètre Hommage de la corporation des mécaniciens Trainmaster Biographie de Webb C. Ball Heritage Croquis Mouvement Heritage Publicité Montre de vendeur Inspecteur Montre de poche WCB Devanture Pendulette de table BALL La 999 Montre personnelle de Sidney Ball Badge BALL BALL GMT

BALL & Co., Cleveland (Ohio). Order of Railway Conductor, n° 307412, série VIII, vers 1893. Montre de chemin de fer Brotherhood, très précieuse et d'une rareté exceptionnelle, fond vissé et lunette en or 18 carats.

« Instructions to Watch Examiners » (Instructions à destination des inspecteurs horlogers), document d'archive, vers 1888. Décrit le système mis en place par Webb C. Ball en tant qu'inspecteur général chargé de la division de Cleveland et Pittsburgh. Ce système s'appliquera par la suite à 75 % des chemins de fer américains. On peut y lire des notes originales et les modifications qui ont été discutées.

BALL Watch Co., Cleveland (Ohio). Index en chiffres romains et compteur des secondes creusé, cadran en émail blanc, modèle de 45 mm, mouvement à 17 rubis avec caisson interne de protection contre la poussière, vers 1898. Montre précieuse « Commercial Standard », plaquée or.

« Time Inspection Service, Circular No. 1 » (Service d'inspection horloger, circulaire n° 1), document d'archive, vers 1891. Illustration du système mis en place sur le réseau ferré des Grands Lacs et du Michigan du Sud après la catastrophe de Kipton. A précipité l'évolution de la boutique Ball, qui deviendra BALL & Co., inspecteurs horlogers, revendeurs et société horlogère.

BALL Watch Co., Cleveland (Ohio). Brotherhood of Locomotive Fireman and Engineers, n° B269465, vers 1922. Montre de chemin de fer Brotherhood très précieuse, or jaune, remontage sans clé.

Article de presse (archive), « 112 Miles An Hour » (180 kilomètres à l'heure), vers 1893. Annonce du nouveau record de vitesse de l'Empire State Express n° 999, une locomotive dont le trajet à grande vitesse a été tracé et chronométré par Webb C. Ball. Ball a annoncé en 1895 la production d'une montre de poche commémorative appelée « 999 », hautement technique, et qui reste l'un des plus beaux exemples de montre de chemin de fer."

BALL & Co., Cleveland (Ohio). Hampden Watch Co. 45 mm, mouvement à 17 rubis pour la montre BALL Standard, n° 761682, datant du début des années 1890. Signée « BALL's Standard - Superior Grade - Adjusted ».

Manuel de vente BALL (archive), « The New 16-size Model » (Le nouveau modèle 43 mm), vers 1896. Preuve de la diversification de la collection, qui inclut désormais des montres de chemins de fer taille 43 mm. Détaille plusieurs marques et brevets déposés par Ball, liste des prix au bas du document."

BALL & Co., Cleveland (Ohio). Vacheron & Constantin, mouvement suisse, taille 43 mm avec régulateur à col de cygne pour la montre BALL Standard, n° 290976, années 1890. Signée « BALL's Standard - Adjusted ».

Premier titre représentatif d'actions de la BALL Watch Company. N° 00000, encadré et préservé en souvenir de l'introduction en bourse de la Webb C. Ball Watch Company à Cleveland (Ohio) en novembre 1897.

BALL Watch Co., Cleveland (Ohio). Années 1920. Montre-bracelet à aiguilles bleues, index arabes et boîtier tonneau en or jaune."

Manuel de vente BALL (archive), « Blue Book Sales-Herald » (Liste des prix de vente), vers 1925. Produit par Norris, Alister-Ball Co., Chicago, Illinois. Au début des années 1900, Ball possédait des bureaux à Cleveland, Chicago et Winnipeg pour couvrir tout le réseau ferré. Plus de 30 montres ont été approuvées pour les 54 lignes de chemin de fer supervisées par l'entreprise.

BALL Watch Co., Cleveland (Ohio). Années 1940. Montre-bracelet en acier, style militaire, aiguilles squelettées et index arabes Even.

Rapport (archive), « Semi-Annual Examination of Watches » (Inspection semi-annuelle des montres), vers 1892. Produit pour le réseau ferré des Grands Lacs et du Michigan du Sud par Webb C. Ball. Détaille les montres portées par les cheminots. La majorité des montres était portée par les conducteurs, les mécaniciens et les chauffeurs.

BALL Watch Co., Cleveland (Ohio). Brotherhood of Ball, Cleveland (Ohio). Années 1950. Montre-bracelet avec fonction chronographe à deux compteurs, échelle télémétrique et pulsomètre.

Document d'archive, « Proceedings of Third Triennial Convention » (Compte-rendu de la troisième convention triennale), vers 1907. La corporation des mécaniciens de locomotive a fait une entorse à son règlement pour rendre hommage à Webb C. Ball en le nommant membre d'honneur du Grand conseil.

BALL Watch Co., Cleveland (Ohio). Mouvement ETA automatique Trainmaster pour la montre « Official Railroad Standard », vers 1978.

Rapport (archive), « The Man Who Holds a Watch… » (L'homme qui tient une montre…), vers 1921. Biographie de l'Institut américain d'horlogerie en hommage à Webb C. Ball, publié peu après sa mort, en 1922.

BALL & Co., Cleveland (Ohio). Vacheron & Constantin, Suisse, n° 288336.

Croquis (archive), « The BALL Railroad Time Service » (Le service d'inspection horloger BALL), années 1910. Croquis originaux réalisés à la main et utilisés pour la production d'un nouveau logo pour le service d'inspection horloger.

Certaines des premières montres signées « BALL's Standard » étaient fabriquées en Suisse. Malgré ses aiguilles décorées, le mouvement de cette montre aurait réussi l'inspection dans les années 1890.

Publicité (archive), années 1880. Webb C. Ball a annoncé l'ouverture de son petit atelier de réparation en mentionnant son ancien employeur, Withcomb & Metten, comme référence.

Cette « montre de vendeur » rare était utilisée pour expliquer le fonctionnement du mécanisme interne des montres de poche BALL aux clients et revendeurs potentiels. Les principaux composants de la montre BALL Standard sont exposés verticalement pour en montrer toute la qualité et les finitions.

Document d'archive, « Chicago, Rock Island & Pacific Railway », vers 1904. Ce document est l'une des nombreuses lettres nommant Webb C. Ball inspecteur horloger général.

L'une des montres personnelles de Webb C. Ball. On retrouve un motif damassé circulaire emblématique sur le mouvement et le monogramme « WCB » sur le fond du boîtier.

Photo d'archive de la devanture de la boutique BALL. La boutique très fréquentée de Webb C. Ball était le siège de la BALL Watch Company et vendait également des pièces de haute joaillerie et d'argenterie.

The Webb C. Ball Co., Cleveland (Ohio). Années 1930. Mouvement suisse à remontage manuel doté d'une réserve de marche de 8 jours. Grands chiffres appliqués et cadran à la finition satinée.

Photographie d'archive de la locomotive « n° 999 ». L'Empire State Express « n° 999 » est la locomotive qui franchi pour la première fois la barrière des 160 km/h, un exploit chronométré et planifié par Webb C. Ball lui-même. C'était le moyen de transport le plus rapide au monde.

Sidney Ball a repris la société à la mort de son père en 1922. On voit ici une très belle montre frappée du monogramme « SYB » et portée par Sidney pendant de nombreuses années.

Ancien badge BALL portant l'emblème de la confrérie des mécaniciens de locomotive. Ce badge était l'un des nombreux cadeaux distribués par la BALL Watch Company et convoités par les cheminots.

BALL Watch Co., Cleveland (Ohio). Montre « Official Railroad Standard » dotée d'un mouvement à deux fuseaux horaires. L'aiguille GMT rouge pouvait se cacher derrière l'aiguille des heures quand elle n'était pas utilisée.

Inscrivez-vous et recevez les dernières actualités de BALL Watch et de ses produits exclusifs.
Homme  Femme 
S’INSCRIRE